Introduction

Ce site Web se veut un complément de l’ouvrage Oiseaux de Mauritanie – Birds of Mauritania (Isenmann et coll., 2010) dont je suis coauteur. Il a été créé dans le but de mettre à la disposition du public les cartes de répartition des espèces d’oiseaux de la Mauritanie. Ces cartes ont été générées à partir des observations recueillies par divers collaborateurs (consulter la section Sources) ainsi que d’autres observations tirées de la littérature. Les cartes sont composées de parcelles (un demi-degré carré) qui indiquent où chaque espèce a été recensée en Mauritanie. Une parcelle verte indique qu’il existe au moins une observation de l’espèce (toutes dates confondues), une parcelle bleue indique qu’un indice d’hivernage d’une espèce holarctique migratrice a été rapporté et une parcelle rouge indique qu’un indice de nidification a été rapporté pour l’espèce. Une résolution d’un demi-degré a été choisie en raison de la couverture fragmentée du territoire mauritanien. Cela correspond à la résolution utilisée pour créer les atlas des oiseaux d’autres régions désertiques, p. ex. l’Arabie (Jennings, 1996-2004) et le Botswana (Harrison, 1997).

Comme vous pourrez le constater en examinant les cartes des différentes espèces, y compris celles des espèces communes, la couverture du pays est incomplète. De nombreuses parcelles n’ont pas été explorées par des ornithologues et elles ont donc été laissées en blanc. Des modèles fondés sur les valeurs des variables environnementales mesurées à différents points d’observation ainsi que sur la distribution géographique de ces variables pourraient être utilisés pour prévoir les aires de répartition et ainsi compléter la couverture (p. ex. Walther et coll., 2007 et Wisz et coll., 2007). Puisque ces modèles ne tiennent pas compte des frontières politiques, leur portée pourrait être élargie de façon à inclure les observations additionnelles rapportées dans des pays limitrophes, ce qui permettrait d’accroître leur fiabilité. Les collaborateurs qui ont correspondu avec moi savent que je projetais de produire de telles cartes. Cela n’est pas possible actuellement parce qu’il est difficile d’avoir accès à des données environnementales adéquates. En attendant de pouvoir mener ce projet à bien, j’ai jugé utile de créer un atlas conventionnel (maillage) pour mettre à la disposition du public les observations que l’on a eu l’amabilité de rapporter.  

Les deux cartes sur la page d'index indiquent les répartitions d'une espèce représentative de chacune des deux zones de la Mauritanie, où la plupart des oiseaux se trouvent : la côte (Flamingo Phoenicopterus roseus) et le Sahel (Guêpier à gorge blanche Merops albicollis).

Peter Browne, Ottawa, Canada